1 1 1 0

Impacts de la fusion AGIRC-ARRCO en 2019

Le mercredi 19 décembre 2018
Envoyer à un contact
Imprimez en PDF
Diminuer la taille du texte
Augmenter la taille du texte

Changements pour les entreprises et les salariés :

  • Plus qu’un seul régime de retraite complémentaire, les régimes AGIRC et ARRCO disparaissent,
  • Disparition des références TA, TB, et TC remplacées par Tranche 1 : Jusqu’au plafond de la Sécurité Sociale et Tranche 2 : comprise entre 1 et 8 plafonds de la Sécurité Sociale,
  • Augmentation du taux d'appel des cotisations de 125% à 127%,
  • Augmentation du taux contractuel T2 de 16.44% à 17%. Avec l’application du taux d’appel, le taux de cotisation T2 s’élèvera à 21.59%
  • Disparition totale de la GMP toutefois les points acquis au titre de la GMP restent acquis.
  • AGFF remplacée par la CEG dont les taux deviennent 2.15% T1 et 2.70% T2,
  • La CET change de signification et s’applique en 2019 à tous les salariés dont le salaire dépassera le plafond de la sécurité sociale,
  • Uniformisation de la répartition sur la base de 60% pour employeur et 40% pour salarié (la répartition était de 62/38 en AGIRC en 2018),

 

Points retraite :

Un point ARRCO = un point AGIRC-ARRCO

Pour les non cadres => les points ARRCO sont repris à l'identique (un point ARRCO = un point AGIRC-ARRCO).

Pour les cadres =>  Les points AGIRC  seront convertis par l’application d’un coefficient de 0.347798289 qui permet une stricte équivalence des droits.

L’ensemble des points sera converti en une fois, un double affichage apparaîtra sur le décompte.

 

Les répercutions pour les futurs retraités :

  • Harmonisation des règles,
  • Un seul dossier de liquidation,
  • Une seule institution et un seul paiement,
  • Mise en place de coefficients temporaires de minoration/majoration : Applicable aux retraites complémentaires prenant effet à compter du :
    •  1er Janvier 2019
    •  pour les personnes nées à partir de 1957

 

Trois situations :

  •  La personne demande sa retraite complémentaire à la date à laquelle elle bénéficie du taux plein au régime de  base : une minoration de 10 % pendant 3 ans s’applique au montant de la retraite complémentaire, et au maximum  jusqu’à l’âge de 67 ans
  •  La personne demande sa retraite complémentaire 1 an plus tard, la minoration ne s’applique pas.
  •  La personne demande sa retraite complémentaire 2 ans plus tard, elle bénéficie d’une majoration de sa retraite  complémentaire pendant 1 an de :

+ 10 % si elle décale la liquidation de sa retraite complémentaire de deux années

+ 20 % si elle décale de trois années               

+ 30 % si elle décale de quatre années.

Ce dispositif s'applique également aux carrières longues.

 

L'ADIMECO reste à votre disposition pour tout complément d'informations à ce sujet.
 

Tags : Retraite complémentaire - Retraite - Actualités sociales

 

Actualités

 

Plafond Sécurité Sociale 2019

Le Plafond Mensuel de la Sécurité Sociale a été réévalué au 1er janvier 2019 à 3.377 €.

> En savoir plus

Augmentation des Frais de Santé

Le remboursement du Forfait journalier hospitalier passe de 18 à 20 € au 1er janvier 2018.

Évolutions des bases de remboursement des consultations de généralistes et spécialistes.

> En savoir plus

Impacts de la fusion AGIRC-ARRCO en 2019

Modification du régime AGIRC-ARRCO: Quels sont les différents impacts pour les employeurs, les salariés, les futurs retraités?

> En savoir plus

Entreprises

 

 

L'ADIMECO accompagne les entreprises dans le cadre de la mise en place de leurs dispositifs de protection sociale.

 

  • Tout savoir sur  la généralisation de la santé.

Lire l'article

  • La mise en conformité de votre contrat responsable.

Lire l'article

Agenda

 

 

<  Août 2019  >
L M M J V S D