Les nouvelles garanties prévoyance et santé de la CCN Métallurgie

La nouvelle Convention Collective Nationale de la Métallurgie vient de paraître après plus de 5 ans de négociation. Elle harmonise et modifie les grilles de classification des emplois et des minima sociaux, crée des évolutions en matière de temps de travail, d’emploi, de compétences... et instaure également des garanties minimales en santé et prévoyance.

 

La mise en œuvre de l’essentiel des nouvelles dispositions ne s’applique qu’au 1er janvier 2024, mais les évolutions relatives à la complémentaire santé et à la prévoyance entreront en vigueur au 1er janvier 2023 pour les régimes ne présentant pas une équivalence de garanties.

 

L'annexe 9 définit un socle minimal de garanties :

  • Frais de santé, supérieur au minimum légal, que les entreprises devront désormais appliquer.
  • Prévoyance, différent par collège, comprenant des garanties en cas de décès, d'arrêt de travail et d'invalidité, pour  le personnel non-cadre, pour le personnel cadre, la protection est renforcée en incapacité de travail avec une indemnité devant atteindre 100% du salaire de référence.

 

Enfin, une rente éducation devient obligatoire pour l'ensemble du personnel.

 

Elle définit également la participation minimum de l’employeur.

 

Ces nouvelles garanties nécessitent la mise en conformité des garanties en place si celles-ci ne sont pas conformes.

 

En tant qu'association de prévoyance des industries mécaniques, l’Adimeco a à cœur de vous apporter les solutions « clés en main ».

 

Concernant les garanties souscrites par notre intermédiaire, les adaptations sont en cours, avec les assureurs concernés. Nous reviendrons vers vous dès que nous pourrons vous présenter les évolutions.

 

Nous travaillons parallèlement à la conception de garanties correspondant au nouveau minimum conventionnel, tant en prévoyance qu’en frais de santé, afin de permettre aux entreprises ne disposant que des minimums légaux de mettre en conformité leurs contrats au plus tard au 1er janvier 2023.

 

Nous sommes pleinement mobilisés afin de faciliter la mise en place de ces nouvelles obligations par un accompagnement de proximité.

 

Tags : Frais médicaux - Prévoyance

Assurance étude à l'étranger

Vous partez étudier à l’étranger quelques mois ou vous venez d’obtenir votre PVT ou Working Holiday Visa (visa vacances travail).

 

Pour profiter pleinement de votre séjour, souscrivez une assurance voyage qui prendra en charge, les frais médicaux que vous pourriez être amenés à financer ou les frais de justice si vous engagez votre responsabilité civile à l’étranger mais également la perte de bagages, le rapatriement ou les frais d’interruption de séjour.

 

Pour certaines destinations telles que la Chine, la Russie, l'Algérie et Cuba, la délivrance d'une attestation d'assurance voyage est indispensable pour obtenir un visa.

 

Consultez-nous
 

Tags : Frais médicaux - Complémentaire frais de soins salariés

Assurance voyage

Pour profiter pleinement de vos vacances à l’étranger, sans craindre une mauvaise surprise financière suite à une mauvaise chute, souscrivez une assurance voyage qui prendra en charge, les frais médicaux engagés pendant votre séjour ou les frais de justice si vous engagez votre responsabilité civile à l’étranger. Cette couverture s’accompagne des garanties :

  • Bagages et effets personnels,
  • Assistance et rapatriement,
  • Frais d'interruption de séjour,
  • Individuelle accident de voyage.

 

Vous pouvez également vous couvrir contre les aléas susceptibles d’empêcher ou de retarder votre départ avec des garanties annulation de voyage et vol manqué.

 

Pour certaines destinations telles que la Chine, la Russie, l'Algérie et Cuba, la délivrance d'une attestation d'assurance voyage est indispensable pour obtenir un visa.

 

Consultez-nous

 

 

Tags : Frais médicaux - Complémentaire frais de soins salariés

Portabilité des garanties collectives Prévoyance et Santé

Depuis l'accord interprofessionnel  (ANI) du 11 janvier 2008 dont les conditions ont été modifiées par l’ANI de janvier 2013, la couverture des frais de santé et de la prévoyance  est maintenue aux salariés, en cas de cessation du contrat de travail (licenciement, rupture conventionnelle, fin de CDD) entraînant le versement de prestations du pôle emploi.

 

Les salariés bénéficient du maintien des garanties pendant une durée proportionnelle à celle de leur contrat de travail et au maximum pendant 12 mois si la rupture du contrat de travail donne lieu à une prise en charge par l’assurance chômage et à condition qu’elle n’ait pas pour origine une faute lourde du salarié.

 

La portabilité s’applique à toutes les entreprises du secteur privé. Le financement est mutualisé, c’est-à-dire que la cotisation des actifs finance la portabilité

 

L’employeur doit préciser le maintien des droits dans le certificat de travail.

 

Le salarié doit adresser à l'assureur tous les mois son justificatif d’indemnisation par l’assurance chômage.

 

Le maintien de garanties des droits à la portabilité cesse :

  • à l'issue de la période maximale de maintien,
  • dès que le bénéficiaire retrouve un emploi et n'est plus indemnisé par le Pôle Emploi,
  • en cas de radiation des listes de Pôle Emploi,                                                                         
  • en cas de non présentation auprès de l’organisme assureur, des documents justifiant de l’indemnisation par l’assurance chômage,
  • en cas de liquidation de la pension de retraite en cours de portabilité.
 

Tags : Frais médicaux - Complémentaire frais de soins salariés

 

Actualités

 

MonPsy : nouvelle prise en charge des consultations de psychologues

 

Mise en place de consultations psychologues MonPsy prises en charge par la sécurité sociale depuis le 1er avril

> En savoir plus

Nouveau Forfait patient urgences (FPU)

Entrée en vigueur le 1er janvier 2022, ce nouveau forfait s’applique pour tous les passages aux urgences non suivi d'une admission au sein du service hospitalisation.

> En savoir plus

Cyber Sécurité

Plus de 40%  des PME ayant connu une cyberattaque en 2019, l'ADIMECO s'est associée avec une spécialiste vous permettant de réalisée une analyse de vos risques et avec un assureur couvrant ce risque.

> En savoir plus

Référez-vous au BOSS

LA DSS et l'Urssaf ont mis en ligne leur nouvelle base documentaire, le BOSS : Bulletin officiel de la Sécurité sociale.

> En savoir plus

Entreprises

 

 

L'ADIMECO accompagne les entreprises dans le cadre de la mise en place de leurs dispositifs de protection sociale.

 

  • Tout savoir sur  la réforme 

Lire l'article

  • La mise en conformité de votre contrat responsable.

Lire l'article

Agenda

 

 

<  Août 2022  >
L M M J V S D